Le journal Les Affaires met en lumière l’expertise en création nominale chinoise de Orchimedia

Home / Tous les billets / Le journal Les Affaires met en lumière l’expertise en création nominale chinoise de Orchimedia

Le journal Les Affaires met en lumière l’expertise en création nominale chinoise de Orchimedia

Orchimedia spécialiste création nominale chinoise

Quand une entreprise étrangère veut traduire son nom ou celui de son produit en chinois (mandarin ou cantonais), elle doit agir avec soin, estime Chia-Yi Tung (photo) présidente de la firme montréalaise de marketing Orchimedia, spécialisée en création nominale. Plusieurs erreurs ont été commises dans le passé, signale-t-elle. « Lorsque Coca-Cola est arrivée en Chine, le premier nom voulait dire : têtard qui mange de la cire. On l’a changé pour un nouveau mot signifiant : Bonheur dans la bouche ». Le nom de la chaîne française Carrefour, qui fait de bonnes affaires en Chine, est traduit par : bonheur en famille. En revanche, Best Buy a été traduit par : « Réfléchissons cent fois avant d’acheter », et l’entreprise connaît des difficultés, signale Mme Tung.

Crédit reportage : Suzanne Dansereau, Journaliste, Les Affaires

Recent Posts

Leave a Comment

Nous contactez / Contact Us

Nous sommes dans l'impossibilité de vous répondre pour le moment. Envoyez-nous un courriel, s'il vous plaît, et nous vous reviendrons sous peu. Merci! // We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap

Not readable? Change text. captcha txt
Quebec Premier Ministre Philippe Couillard Chine150112_voldirect